4 févr. 2018

"A fleur de peau - Tome 1: Rush" de Maya Banks



Gabe Hamilton est l’un des hommes d’affaires les plus en vue de New York. Il obtient toujours ce qu’il veut. Or, l’objet actuel de son désir lui est interdit : la troublante Mia, la jeune sœur de son meilleur ami et associé. Un fruit défendu qui ne cesse de l’obséder.
Mia rêve de Gabe en secret depuis toujours. Jamais elle n’aurait pensé attirer l’attention de cet homme aussi inaccessible qu’envoûtant. Et quand il lui offre de signer un contrat d’un genre très particulier, elle ne peut s’empêcher d’accepter. Tandis qu’elle se laisse entraîner dans l’univers dangereusement excitant de Gabe, elle découvre à quel point il peut se montrer exigeant... à tous points de vue. 
Entre irrésistible attraction et sentiments naissants, le petit jeu qui s’instaure entre eux risque de leur coûter bien plus qu’une simple liaison passagère…


*****





Je n'ai pas pu m'empêcher, tout au long de ma lecture de comparer ce livre à "50 nuances de Grey". Il y a de nombreuses similitudes, trop parfois que ça m'a presque choqué. Je ne sais pas lequel a été écrit en premier et finalement qu'importe, car au-delà des similitudes, j'ai préféré ce livre-là... (En reprenant ma critique que j'ai commencé il y a quelques temps et ayant relu quelques chapitres de Grey... Je ne sais plus j'avoue  Laughing  Laughing )

Nous sommes donc dans le même univers: le monde des affaires, un homme brillant dans son boulot, riche, beau gosse et forcément ombrageux. Ajoutez à cela, une passion pour le SM, une volonté de tout contrôler dans sa vie, y compris les femmes qui l'approchent et un coeur de pierre car blessé par le passé. 
C'est à s'y méprendre, n'est-ce pas?

Mais face à lui, mettez une jeune femme qui n'est pas si niaise que ça, avec un sacré caractère aussi et qui évolue dans le même monde que lui puisque c'est la soeur de son meilleur ami. Et du coup, le livre en devient plus intéressant, moins niais et beaucoup plus appréciable. Il y a aussi les deux points de vue qui se confrontent directement dans le livre et c'est assez intéressant.

Le livre est aussi basé sur l'univers du sexe, des tendances sado-masochistes mais il va carrément plus loin que cinquante nuances. Il est beaucoup plus trash à ce sujet, je dois avouer et n'est donc pas à laisser entre toutes les mains. Certaines scènes m'ont presque mises mal à l'aise, et j'ai hésité à poursuivre ma lecture à un moment. Même si c'est un des thèmes du livre, je le lisais surtout pour la romance, n'étant pas une addicte des bouquins érotiques. 
J'ai continué et finalement j'ai beaucoup apprécié ce bouquin.


Avec un peu de recul et ayant lu le deuxième tome (mais n'arrivant pas à continuer le troisième tome), je pense que la trilogie Grey est et restera mon unique coup de coeur dans ce genre. J'ai beaucoup apprécié ce tome là, je dois l'avouer mais les autres tomes (je vais vous faire les critiques, pas de soucis mes petits chatons unh ). Ce qui est bien aussi, c'est que chaque tome de cette trilogie s'arrête sur un des trois garçons du trio qu'ils forment, donc une nouvelle histoire à chaque fois (et c'est en même temps la faiblesse de la trilogie...)

Je m'y perds beaucoup dans cette critique Suspect 

En fait, j'ai adoré le premier tome, un peu moins le deuxième mais j'étais encore assez enthousiaste et c'est à ce moment que j'ai commencé cette critique. Et puis, vie obligeant, j'ai laissé de côté ma critique et depuis j'ai lu le tome 3 (enfin 30%) et n'arrivant pas à le terminer, je vois tout ce qui me bloque dans ce tome 3 qui était déjà présent dans les deux premiers tomes... Et ça annule presque le sentiment positif que j'avais du premier tome... Du coup, cette critique est complètement décousue entre mon premier sentiment un peu à chaud et maintenant à froid scratch 


Bref, je vais arrêter là cette critique qui n'a ni queue ni tête, en rappelant que j'ai passé un bon moment de lecture et que j'ai adoré Gabe et Mia. Je suis désolée de tant les comparer à Christian (qui aura toujours ma préférence I love you Laughing ) et Ana, mais les deux livres se ressemblent quand même beaucoup Embarassed

Mots doux :

Ecrire un mot doux