21 juil. 2016

"Yzé et le palimpseste" de Florent Marotta

 


"Ambre Delage est une lycéenne lambda. Orpheline de père et de mère, elle vit chez sa tante Lucy qui l'élève depuis sa naissance. Un soir, un événement dépassant l’entendement va brusquement la jeter dans un tourbillon de révélations qu'elle était loin d'imaginer. Dès lors, pour la jeune fille tout bascule. Il faut fuir. Fuir sa vie tranquille, fuir son identité. Mais qui est-elle vraiment ?"



J'ai eu malheureusement un problème de fichier avec ce livre, et il y avait des erreurs dans le texte... Des lettres voire des mots qui se mettaient au milieu d'une phrase sans aucun rapport, ce qui fait que cela m'a pas mal gêné dans la lecture... Je pense que ça joue beaucoup sur mon avis global de ce livre que je n'ai pas réussi à apprécier à sa juste valeur...

Déjà, j'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire. Je ne sais pas si c'est le livre en lui-même ou si c'est le moment où je l'ai commencé qui joue mais j'ai mis un bon quart du livre à plonger dans l'histoire et dans l'univers proposé et à commencer à me prendre au jeu. Je n'aime pas mettre autant de temps avant d'être vraiment dans un livre et cela aussi a joué sur mon avis final...


A côté de ça, je n'ai pas trouvé l'écriture de Florent Marotta très prenante, elle ne m'a pas embarquée comme j'aurais aimé être embarqué...


L'histoire s'est révélée prenante et j'avais envie de savoir comment ça allait évoluer et se résoudre. Bien qu'un peu compliqué avec ces histoires de Wicces, de Magis et de la Fraternité, je me suis un peu embrouillée au début. Mais finalement, je me suis prise au jeu et j'avais envie de comprendre où tout cela allait nous mener et surtout pourquoi Ambre semble si différente.


Malheureusement, je n'ai pas trouvé les personnages très attachants et j'ai été beaucoup énervé par le comportement de Ambre justement. Elle tente de jouer les grandes filles, qui n'a peur de rien et connaît tout mieux que tout le monde alors qu'elle vient de découvrir l'univers des Wicce. J'ai trouvé ça énervant au possible, en plus de la façon dont elle se comporte avec ses amis, les prenant de haut et se comportant comme la petite cheffe du groupe. Bref, un personnage que je n'ai pas apprécié et qui m'a agacée au possible.



Je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas faite pour ce livre ou si c'est le livre qui n'est pas fait pour moi. Quoiqu'il en soit, je suis restée à la porte de ce livre, le regardant de l'extérieur, sans parvenir à y entrer et à l'apprécier. J'en suis navrée car je n'aime pas écrire des critiques aussi négatives...


Je remercie toutefois Taurnada Editions ainsi que le forum PartageLecture pour ce partenariat.






Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (69/50), dans le challenge Littérature de l'Imaginaire (32/36), ainsi que dans le challenge des sagas.


Mots doux :

Ecrire un mot doux