12 juil. 2016

"22/11/63" de Stephen King

      



"Jake Epping est un enseignant d'anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l'un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d'une nuit il y a 50 ans quand le père d'Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s'en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle.

Un peu plus tard, Al, l'ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrole Jake dans une folle mission afin d'empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d'Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d'un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d'une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l'amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps."




Installez-vous confortablement, prenez une tasse de thé ou de café... Quoiqu'un bonne limonade serait plus judicieux par la chaleur qui fait! Et laissez-vous porter par la voix délicieuse de François Montagut, lecteur formidable du chef d'oeuvre "22/11/63" de Stephen King.

Vous voulez vous faire une idée? Voici un extrait, le premier chapitre de ce livre audio.


Cet extrait n'est pas à la hauteur du talent de ce lecteur, tant il est si court et peu représentatif de l'étendu de tout ce qu'il peut proposer. Il est époustouflant, je crois que cet adjectif lui convient à ravir.
Il possède énormément d'intonations et fait à la perfection les différents personnages et les bruits. Sa voix mêlée à quelques musiques de temps en temps alimentent l'écoute, ainsi que des modifications de voix si elles sont au téléphone ou à la radio, ... C'est un délice à écouter.
Il sait rendre le texte tellement vivant et puis il a énormément d'humour que j'ai été complètement plongée dans ce livre, souriant bien souvent à l'écoute. 

Grâce à la voix de François Montagut et au texte de Stephen King, j'ai été immergée directement dans la fin des années cinquante et le début des années soixante.
Vous partagerez bien un petit Lindy Hop avec moi? Sur la très célèbre musique de Glen Miller: "In the mood".



C'était ma première expérience avec Stephen King, n'ayant jamais lu un de ces livres (je passerai le film "ça" qui m'a traumatisé dans ma jeunesse... Mais quelle idée de nous passer ça en 4ème? O_o). Je sais que je n'ai pas commencé par du "vrai" Stephen King, ce livre étant moins porté dans l'horreur que le reste de ces livres mais cela me convenait parfaitement!! Je ne lis pas de livres d'horreur, de même que je ne regarde pas de film de ce genre, je suis trop une chochotte: j'ai limite peur de mon ombre ^^

J'ai été agréablement surprise par ce livre, je l'ai tout simplement adoré. Mais je pense que ça tient beaucoup au fait que je l'ai écouté plutôt que lu, vu le pavé et le nombre de descriptions, je l'aurais probablement abandonné... Du coup je suis ravie de mon choix de l'avoir pris en livre audio, je me suis tout simplement régalée. 

Je dois souligner sa très jolie plume, autant la voix joue beaucoup dans l'écoute, autant le texte a une extrême importance et il a su me combler de ce côté. Très riche, les nombreuses descriptions nous permettent de mieux nous imaginer là où il veut nous mener. Et puis j'ai adoré toutes ses touches d'humour et ses propos parfois crus mais ça fait du bien. Je dirais bien que c'est un livre sans prise de tête malgré la complexité de l'intrigue, mais j'ai peur que ça ne lui rende pas suffisamment hommage.

Pendant une grande partie du livre, je ne savais pas du tout où Stephen King voulait nous mener et comment cela pouvait se terminer. J'écoutais l'histoire, comprenant ce qui se passait, mais me demandant où tout cela allait nous mener. 
Et j'ai été ravie de l'arrivée et encore plus du message délivré par ce livre. Même si, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps à plusieurs moments tellement tout était trop intense. Oui, si la fin aurait pu être différente, j'aurais pris mais finalement, cela ne pouvait être différent.

Parlons de Jake maintenant. C'est un personnage que j'ai adoré dès le début, on s'attache très facilement à lui. J'ai suivi ses doutes et ses questionnements, les ai compris, ainsi que ses hésitations, ses tâtonnements dans ce nouveau monde qui n'en est pas vraiment un. J'ai été d'accord avec la plupart de ses décisions et j'ai adoré suivre son évolution. Car au cours de cette aventure, il grandit et mûrit.

Je ne veux pas vous parler des autres personnages, pour ne pas gâcher la surprise et trop en dévoiler ;-)

J'ai également adoré le contexte de l'histoire. Je dois reconnaître ma méconnaissance de cette époque, sachant juste que JFK a été assassiné. Vous m'auriez demandé où, quand et qui l'avait tué avant que je commence ce livre, j'aurais été incapable de vous répondre. J'ai donc été ravie d'apprendre de nombreux détails de cette affaire qui a marqué les Etats-Unis plus que je ne le pensais. Un plaisir de s'instruire en lisant ;-)


En conclusion, j'ai adoré ce livre, notamment grâce au lecteur qui est formidable et a su rendre l'histoire si vivante, sans me lasser à aucun moment!

Mots doux :

Ecrire un mot doux