2 juin 2016

"Avant que ma mémoire défaille" de Pierre Desmet



Titre: Avant que ma mémoire défaille
Auteur: Pierre Desmet
Editeur: Publishroom
Date de parution: Avril 2016
Nombre de pages: 144 (version papier)
ISBN: 978-1023601214


Cet ouvrage retrace le récit d'une saga particulièrement riche en anecdotes. L'auteur nous fait traverser les guerres qu'ont du subir ces générations, les relations entre les héros de cette famille, de leurs amours, il nous emmène à vivre avec lui, les multiples péripéties qui ont ponctué l'existence de chaque protagoniste et de lui-même et jusqu'à son terme, ce récit vous tiendra en haleine. 




********

Une saga familiale, que pouvais-je demander de plus et de mieux? Je n'en lis pas beaucoup mais j'aime beaucoup me plonger dans la vie des familles surtout quand ça remonte sur plusieurs générations.
Pierre Desmet promettait donc beaucoup avec son livre et son résumé alléchant. Et c'est sans attendre que je me suis plongée dans son livre, ce dernier à peine téléchargé.

Mais j'ai été déçue par ce récit. 

Je ne sais pas si c'est le format sur lequel je l'ai lu ou pas qui a influencé mon avis. J'ai téléchargé le livre directement sur mon téléphone et j'ai donc lu à même mon petit écran, devant tourner souvent les pages, et le lisant assez rapidement tout de même, l'écriture s'y prêtant bien!

Et l'impression que j'ai eu en lisant ce livre c'est une sensation de rapidité de la part de l'auteur à nous livrer son histoire familiale. Comme s'il était sur son lit de mort et qu'il devait se dépêcher de livrer tout ce qu'il savait pour ne pas que cela s'oublie, avant qu'il ne soit trop tard. Comme s'il y avait trop à dire, et qu'il fallait se dépêcher. Du moins c'est ce que j'ai ressenti à la lecture et ça m'a gêné. 
Est-ce dû au support de lecture, c'est la question que je me pose car en effet, sur le téléphone, il y a peu de mots par pages et du coup beaucoup de pages, et ce turn-over explique peut être la sensation que j'ai eu. Peut-être sur ma liseuse, cela aurait été différent, je ne sais pas...
Après les faits sont exposés les uns après les autres, sans trop de détails par moments, et parfois avec trop de détails à d'autres, j'ai trouvé. J'avoue m'être ennuyée pendant certains passages et regretté que d'autres fragments soient si peu développés.

J'ai également trouvé que ce livre manquait de sentiments. Ce sont des faits familiaux couchés sur le papier mais j'ai manqué d'émotions, je n'ai pas vibré avec les différents membres qui constituent cette grande famille. D'ailleurs, ils sont tellement nombreux, les noms se succèdent les uns après les autres que je n'ai pas retenu un dixième de toutes les personnes évoquées. Aussi, par moments, c'est un peu "étouffant" tous ces noms posés les uns à côté des autres, expliquant les frères soeurs, enfants, etc... Etouffant et un peu stressant car comme il est difficile de retenir les noms, il y a la peur de ne pas comprendre la suite de l'histoire, ayant oublié qui est qui. D'ailleurs, cela m'est arrivé par moments, ne sachant plus qui était qui par rapport aux autres et du coup, ne comprenant pas forcément toutes les anecdotes..

J'aurais aimé être plus embarquée dans l'histoire, ressentir véritablement la mémoire de cette famille, être peinée lors des embûches rencontrées, être heureuse lors des évènements marquants positifs. Je suis restée malheureusement à la porte de ces souvenirs et j'en suis navrée.

A côté de ça, j'ai quand même lu ce livre rapidement, les pages se sont tournées vite parce que je voulais savoir comment se terminait cette saga familiale. J'avais envie de connaître la fin de l'histoire, si même cette histoire avait une fin ou pas ;)  L'écriture de Pierre Desmet reste agréable à lire.


Je remercie les éditions Publishroom et le forum PartageLecture pour ce partenariat.




Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (53/50).



2 commentaires:

  1. Que tu aimes ou pas, tes avis sont agréables à lire.
    Bon ceci dit, tu m'as donné envie de passer à coté!
    J'espère que tu vas bien, mieux!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me fait plaisir ce que tu me dis joëlle, ce n'est jamais évident de faire des critiques quand les livres ne nous ont pas plu...
      Je vais mieux, je te remercie ;-)
      Belle journée à toi :D

      Supprimer