5 mai 2016

"Cadres noirs" de Pierre Lemaitre



Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans complètement usé par quatre années de chômage. Ancien DRH, il accepte des petits jobs qui le démoralisent. Au sentiment d’échec s'ajoute bientôt l'humiliation de se faire botter les fesses pour cinq cents euros par mois... Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d'étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l'argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme et de ses filles, et même à participer à l'ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d'une prise d'otages. Il s'engage corps et âme dans cette lutte pour retrouver sa dignité. S'il se rendait compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite. Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre…


********


Quel plaisir de retrouver l'écriture de Pierre Lemaitre...

J'ai plongé dans ce livre après deux "échecs" livresques et à peine les premiers mots lus que j'ai senti un calme et une plénitude s'emparer de moi! Je n'ai pas beaucoup d'auteurs qui me provoquent ça mais Pierre Lemaitre en fait parti. J'aime la façon dont il écrit, j'aime les thèmes qu'ils abordent, j'aime cette façon qu'il a de nous balader tout le long du livre. 

Ce livre n'a pas fait exception et je ne peux que remercier Nisa qui m'a offert cet ouvrage et que j'ai pris grand plaisir à lire.


"Cadres noirs", du titre à la couverture, tout indique une atmosphère assez sombre, assez pesante digne d'un thriller. Et cela n'a pas manqué, nous sommes évidemment dans un thriller, un excellent thriller écrit par un maitre en la matière, sans mauvais jeu de mots ;-)

Le thème traité est justement très intéressant mais n'est pas une nouveauté, ayant de mon côté déjà lu un livre ou deux traitant ce même sujet. Oui mais, nous parlons tout de même de Pierre Lemaitre et il a cette façon de ne jamais traiter un sujet comme on s'y attendrait. Et de ce fait, c'est un délice à lire, à suivre, à essayer de comprendre jusqu'où il va aller et surtout de quelle façon il va retourner toute la situation. Parce que c'est son trait d'écrivain: nous promener en beauté tout le livre pour retourner la situation de façon magistrale et nous laisser surpris et haletant sur le bas côté!!

Son personnage m'a beaucoup plu, bien qu'il m'ait parfois angoissé de par ses réactions et sa façon d'agir. Je ne l'ai pas toujours compris mais j'ai toujours été derrière lui, pauvre victime d'un système qui ne veut plus des cadres quinquagénaires. Ce sujet me touche de près, trouvant une résonance dans mon histoire familiale, ce qui m'a fait encore plus réfléchir. 
Jusqu'où un homme au bord du précipice est prêt à aller pour trouver un emploi? 

Alain Delambre est ce personnage qui tente le tout pour le tout pour retrouver un emploi et surtout par la même occasion, un statut et son honneur. De père de famille pouvant aider ses filles financièrement et offrant le mieux à sa femme, il se retrouve plus bas que terre... Et c'est son combat que nous suivons tout le long de ce livre. Tout son travail, toutes ses folies pour retrouver un semblant de dignité, tout ce qu'il est prêt à faire, c'est angoissant et effrayant!! Mais a-t-il vraiment le choix?

Il y a bien sûr d'autres personnages importants tous bien traités, aucun n'étant laissé pour compte, chacun avec son analyse de sa personnalité comme Pierre Lemaitre sait si bien le faire. Il y a la famille d'Alain, son épouse, ses filles; les collègues d'Alain, bons ou mauvais, cela dépend le point de vue. Et puis il y a "les méchants" de l'histoire, mais sont-ils vraiment les méchants? Tout dépend du point de vue également. J'aime cette ambiguïté qui se promène dans les pages de ce roman.

La psychologie est un des points central du roman, comme pour nombre de thriller. Et c'est ça qui est intéressant. L'analyse de tous ces personnages, leurs interactions les uns avec les autres. Comment chacun agit face à l'autre ou contre l'autre. Cela m'a fasciné parce que ce sujet de base me fascine :)


Bref, vous pouvez le sentir dans cette critique, j'ai beaucoup apprécié ce livre, digne de son auteur que j'adore toujours plus à chaque lecture!!




Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (37/50) également dans le challenge PàL 2016, et le challenge Suivis d'auteurs.

 

Mots doux :

Ecrire un mot doux