13 mars 2016

"Harry Potter et l'ordre du Phénix" de J.K. Rowling



Quatrième de couverture.

A quinze ans, Harry s'apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s'il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n'a jamais été aussi anxieux. L'adolescence, la perspective des examens importants en fin d'année et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Proncer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le Ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d'une véritable lutte de pouvoir. La résistance s'organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours...
D'une inventivité et d'une virtuosité rares, découvrez le cinquième tome de cette saga que son auteur a su hisser au rand de véritable phénomène littéraire.


Mon avis.

Ce livre a toujours été avec le deuxième tome celui que j'aimais le moins. Mais j'avoue qu'à la relecture de ce tome, je l'ai abordé sous un nouvel oeil et j'ai beaucoup apprécié.


Qu'est-ce qui a changé pour que ce tome me plaise?

Ce que je n'aimais pas avant, c'était surtout le comportement de Harry. Tout le long de ce tome, il est habité d'une sourde colère, envoie promener tout le monde même ses amis et il a l'impression d'être le seul à vivre quelque chose de compliqué. Au début, cela m'énervait, je le trouvais très égoïste et centré sur lui-même. Je n'aimais pas cette façon qu'il avait d'en vouloir à ses plus proches amis, à toujours leur crier dessus et se vexer à la moindre parole n'allant pas dans son sens.
Et puis, cette fois-ci, en le relisant, j'ai enfin compris Harry!
J'ai réussi à me mettre à sa place et à prendre conscience de ce qu'il vivait. Plein de choses se passent autour de lui mais personne ne le tient au courant, l'entourant de mystères toujours plus épais. Il doit faire face à des situations compliquées, dangereuses, menaçantes sa vie mais les adultes autour de lui font comme si c'était toujours un enfant.
Il a raison en affirmant qu'il a vécu énormément de choses, plus que certains et je comprends sa frustration et sa colère.

Ce tome est un tome beaucoup plus sombre que les précédents, baignant dans une atmosphère de peur, de danger imminent. De lourds sujets sont traités, comme le précédent avec cette fois-ci des problèmes de torture et de mensonges. Harry va devoir faire face à la majorité du monde magique qui refuse de le croire et le prend pour un fou.

Ce que je n'aimais pas non plus avant c'est bien évidemment Dolores Ombrage, ce personnage détestable qui me mettait vraiment mal à l'aise. Je ne dirais pas qu'à la relecture je me suis mise à l'apprécier, mais j'ai apprécié ce qu'elle apportait. Car finalement, elle apporte énormément dans ce livre, car c'est grâce à elle et ses méthodes moyenâgeuses que la résistance va naître et c'est un des points les plus forts de ce livre!! J'adore l'idée de l'AD, j'adore la façon dont s'est mis en place, les membres et les actions qu'ils vont avoir.


Et les personnages?

Alors je ne vais pas vous parler du trio mais d'autres personnages que j'adore et qui se révèle dans ce tome!!

Déjà Luna... C'est un petit rayon de soleil, un personnage complètement décalé et j'aime tellement ça les personnages décalés. Elle vit dans son monde, dans sa petite bulle et rien ne semble pouvoir l'ébranler. D'une amitié sans faille, elle a tout de même d'excellentes idées qui en font une amie précieuse. Elle ne pose pas de questions inutiles et est là quoiqu'il arrive, avec sa sincérité parfois un peu brutale et son sourire dont elle ne se départit jamais.
J'adore ce personnage et je suis contente de la place qu'elle prend par la suite!!

Ensuite parlons de Neville, autre personnage qui se démarque dans ce tome (et encore plus dans les suivants mais chut :P). Personnage au visage lunaire, très maladroit, semblant ne pas être très doué dans tout ce qu'il fait, hormis la botanique. Et bien dans ce tome, il commence à se révéler, on en apprend plus sur son passé, son histoire et ça en devient un personnage vraiment intéressant!! Ami fidèle aussi, il est prêt à tout pour défendre les causes auxquelles il croit.

Ai-je besoin de parler des jumeaux Weasley? George et Fred... Deux personnages hauts en couleur qui amènent de la bonne humeur depuis le début de la saga!! Farceur et parfois un peu insolents, ils se révèlent aussi dans ce tome je trouve, prenant une nouvelle ampleur, tandis qu'ils développent leurs articles de farces et attrapes. Ce sont des personnages indispensables pour tout ce qu'ils amènent, des rayons de soleil aussi dans les ténèbres qui se rapprochent toujours plus. Et puis leur sortie... Elle est juste magnifique, un passage du livre qui reste gravé dans les annales...

Et dernier personnage dont je vais vous parler: le professeur McGonagall. J'ai toujours adoré cette sorcière à l'aspect stricte qui peut se révéler intransigeante quand il le faut, sachant agir avec sévérité mais elle possède un bon fond!! Et c'est ce côté là que j'adore chez elle, tous les petits moments inattendus qui font d'elle un grand personnage. Son opposition avec Ombrage est magnifique à découvrir et c'est un plaisir que de les voir se confronter l'une à l'autre. Un personnage qu'on n'a pas fini de découvrir et d'apprécier.


Et cette fin alors?

Ce tome est avec le tome 4 et les tomes 6 & 7 (mais ceux là nous en reparlerons plus tard) qui m'a fait le plus pleurer. Oui d'accord, il y a 4 livres sur 7 qui m'ont fait verser toutes les larmes de mon corps mais celui-là... C'est juste atroce. Je ne peux rien vous révéler pour ne pas vous spoiler mais... ce n'est pas possible une fin comme ça, aussi triste, aussi injuste. J'ai voulu comme Harry revenir en arrière, empêcher ce qui est arrivé. J'ai maudit Harry justement, lui en ai voulu de ne pas avoir écouté Hermione (qui je le rappelle est la voix de la sagesse) et ai fini par pleurer à ses côtés.

Au delà de la tristesse de cette fin, nous en apprenons encore plus sur Lord Voldemort, sur une prophétie, sur Harry et les intentions de Dumbledore. On se rapproche un peu de ce personnage si impressionnant qu'il en est intimidant. On commence à le comprendre, à découvrir ce qui le fait agir de la sorte.

Encore un tome à la hauteur de la saga où il se passe sans cesse quelque chose, pas de temps morts malgré les presque 1000 pages.
Encore un tome que j'ai adoré malgré l'avis négatif que j'en avais avant.
Encore un excellent moment de lecture.

Rendez-vous au tome 6 ;-)



Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (26/50), également dans le challenge Littérature de l'Imaginaire (16/24) ainsi que dans le challenge des sagas 2016 et dans le challenge Relecture (8/60)

 

 

4 commentaires:

  1. Quatre challenges pour un seul ouvrage,
    Tu fais fort Elyuna
    Belle critique, bonnes lectures!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que j'ai pas mal de livres qui remplissent plusieurs challenges, c'est pratique :P (Mais c'est pour ça que j'ai choisi les challenges ^^)
      Merci de ton passage joëlle :D

      Supprimer
  2. J'ai moi aussi beaucoup aimé le personnage de Luna. Moi j'ai trouvé que certains passages était long dans le 5. Quand je l'ai lu, il y a plusieurs années. Le personnage de Harry s'isole car il est en deuil. On est dans un tome de transition entre la période heureuse et la guerre sombre et du coup cela rend la lecture un peu plus longue. Mais j'ai beaucoup aimé quand même. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ça reste un tome de transition, mais moins que le 4 je trouve!! Je n'ai pas ressenti de longueurs en le relisant mais c'est sûr que j'en trouvais quand j'étais plus jeune!! Ca ouvre un oeil nouveau de relire!! Et Luna <3
      Merci de ton passage :)

      Supprimer