31 janv. 2016

"Le pays du nuage blanc" de Sarah Lark



Titre original: In Land der weissen Wolke
Traducteur: Jean-Marie Argelès
Année de parution: 2007
ISBN: 978-2-35287-634-2

Quatrième de couverture.

"Eglise anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d'une réputation irréprochable."

Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l'aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l'héritier d'un magnat de la laine. Ni l'une ni l'autre ne connaissent leur futur époux.
Une nouvelle vie - pleine d'imprévus- commence pour les deux jeunes femmes, qu'une amitié indéfectible lie désormais...

Cette saga portée par un puissant souffle romanesque révèle le talent d'un nouvel auteur, dans la grande tradition de Colleen McCullough et Tamara McKinley.



Mon avis.

J'ai énormément entendu parler de ce livre dernièrement, surtout sur la blogosphère. Qu'elle ne fut pas ma surprise lorsqu'une de mes collègues l'a présenté au groupe lecture auquel je participe!! Bien évidemment, je me suis jetée sur le livre pour pouvoir le découvrir (Vous me connaissez ^^).

Cela fait très longtemps que je n'avais pas lu un livre qui dès la première phrase m'a emportée. La plume de l'auteur (et le talent du traducteur) a su me porter dès le départ et il m'a été difficile de poser le livre, une fois embarquée dans l'histoire. J'ai adoré la façon d'écrire de l'auteur, et même s'il y a beaucoup de descriptions (normalement je lis en diagonal...), je ne me suis pas ennuyée et j'ai tout lu, sans rien oublié!
Cette plume a une finesse et une sensibilité que j'ai adoré, et pourtant, tout n'est pas rose dans cette histoire à mille rebondissements.

J'ai adoré les deux personnages principaux, même si j'ai beaucoup plus accroché avec Gwyneira (une histoire de couleur de cheveux vous diront certains xD) et son tempérament plus fougueux.
Une jeune fille au caractère bien trempée qui va tenter de se faire une place dans ce nouveau pays au milieu des moutons et des hommes pas toujours très sympathiques. J'ai adoré tous les moments où elle est avec son chien, sa jument, ses moutons (d'accord, ce ne sont pas forcément les siens) et surtout tous les moments où elle va à l'encontre des convenances, n'en faisant qu'à sa tête! C'est ce genre d'héroïne que j'aime et que j'admire, ne craignant rien, fonçant dans le tas et pourtant remplie d'une sensibilité des plus humaines.
Un coup de coeur pour ce personnage que nous suivons tout le long du livre.

L'autre personnage féminin, Hélène, m'a moins plu car elle possède moins de folie que la première (j'adore la folie ;-)). Préceptrice, elle est beaucoup plus droite, plus croyante aussi mais elle a tout de même un sacré caractère. Elle ne s'en laisse pas conter et va devoir affronter des situations que je ne lui envie pas du tout. J'ai appris à l'apprécier au fur et à mesure des pages et à la respecter car c'est également une femme très forte!!

A côté de ces deux ladies, nombre de personnages vont se croiser, se rencontrer, se détester ou s'aimer rendant le récit tellement vivant, tellement vrai!
Certains personnages sont très forts, très puissants et un peu inquiétants comme Howard O'Keefe et Gérard Warden. D'autres sont plus sensibles comme Lucas Warden ou James McKenzie. D'autres personnages se révèlent fort étonnant comme Daphnée qui m'a fascinée!!!

Les paysages décrits sont magnifiques, j'ai adoré aller à la découverte de la Nouvelle-Zélande (ça m'a donné envie d'y aller)! J'ai aimé découvrir le peuple maorie et sa culture, ses rites et ses habitudes. Et j'ai beaucoup apprécié apprendre sur les moutons et le commerce de la laine, ainsi que sur la reproduction des chiens, chevaux et moutons (et oui, ils sont partout ceux-là, si vous ne les aimez pas, abstenez-vous de lire ce livre ^^)

Je ne suis pas forcément très saga familiale normalement mais j'ai adoré ce livre là et j'avoue avoir une folle envie de découvrir la suite et de poursuivre les aventures des personnages que j'ai adoré (il n'y a pas que ceux que j'ai cité mais je ne veux pas spoiler l'histoire :-P).
La plume de l'auteur est vraiment un délice et les sept cents et quelques pages passent rapidement (même si j'ai mis un peu de temps à le finir). Je ne pensais pas accrocher autant mais je suis contente de voir que ce livre a tenu toutes ces promesses.

Ce n'est pas totalement un coup de coeur (peut-être parce que mon attention a faibli sur la fin...) mais je lirai la suite, cela est sûre :D



Ce livre rentre dans le challenge 50 romans en 2016 (7/50), ainsi que dans le challenge emprunts de livres (5/24), également dans le challenge des Sagas, et dans le challenge PàL 2016.




Mots doux :

Ecrire un mot doux