11 nov. 2015

"Bleu Saphir" de Kerstin Gier



Titre: Bleu Saphir 
Titre original: Saphirblau / Liebe geht durch alle Zeiten
Auteur: Kerstin Gier
Traducteur: Nelly Lemaire
Editions: Milan
Date de parution: 2010 (original) - 2011 (version française)
Nombre de pages: 366
ISBN: 978-2-7459-5481-7



Quatrième de couverture.
Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres.
Jusqu'au jour où la réalité l'a rattrapée. Non, elle n'est pas comme tout le monde, oui, elle appartient aux Veilleurs du temps, elle diot voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d'autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIè siècle soit disant immortel. Et puis quoi encore?

Pourtant Gwendolyn ne voudrait qu'une seule chose: que son (beau) Gidéon l'embrasse pour de bon. Est-ce trop demander?


Mon avis.
Quel plaisir de retrouver cette trilogie pour ce deuxième tome; bien que, comme souvent dans les trilogies, le deuxième tome demeure celui que j'aime le moins (à part le Seigneur des Anneaux mais ce n'est pas le sujet ici :lol: ).

C'est donc avec impatience et plaisir que j'ai replongé aux côtés de Gwendolyn, dans ce monde étrange et encore flou pour elle, celui des Veilleurs du temps et des sauts dans le passé. L'ambiance que dégage le livre est vraiment intéressante et passionnante et découvrir certains aspects du passé par ce biais est un délice. L'écriture servie par Kerstin Gier et sa traductrice, bien qu'assez simple, est efficace et a su me faire apprécier les descriptions (ce qui habituellement, n'est pas forcément ma tasse de thé!). L'histoire coule aisément sous la plume agréable de son auteur et finalement les pages sont dévorées sans réellement sans rendre compte.

L'histoire se poursuit donc suite au premier tome, toujours aussi passionnante, bien que pas toujours comprise par Gwendolyn. D'ailleurs cette dernière m'a rendue complètement folle!!! Je l'ai trouvé cruche au possible dans ce tome, une vraie gamine incapable de grandir... Elle se morfond dans ses petits sentiments, sans chercher à comprendre ceux des autres, principalement ceux de Gidéon, et se comporte comme une petite immature égoïste.
J'ai plus d'une fois voulu lui mettre une paire de baffes pour la remettre dans le droit chemin et lui faire entendre raison: on n'a pas idées de se comporter comme elle l'a fait.
Je me suis complètement détachée d'elle dans ce deuxième tome et ça m'a embêtée (je ne suis pas une sans coeur quand même :lol: ). J'ai trouvé qu'elle ne méritait pas sa meilleure amie et encore moins ce bel Adonis (voyons, dans quel livre ce mot revient toutes les trois pages?! :,7: ), pourtant fort sympathique et courageux de pouvoir la supporter.

Bon, dois-je vraiment vous parler de Gidéon?! Je pense que certains d'entres vous commencent à bien me connaître (mais si, vous savez que je suis fan de ces jeunes hommes un peu mystérieux, difficiles à cerner, doués en tout, ... :drunken: ). Donc forcément, j'aime beaucoup ce jeune homme et comme dit précédemment, je le trouve fort courageux. Déjà dans la gestion de cette jeune écervelée et puis dans sa mission et ses sauts dans le temps. C'est une personne de confiance et je l'apprécie beaucoup!! Je vais m'arrêter là pour lui!!

J'ai beaucoup aimé la façon dont tourne l'intrigue, plus sombre, plus complexe, à ne plus trop savoir où est la vérité, qui la détient, qui est en train de mentir. Un bon condensé de suspense dans un roman pour adolescentes absolument recommandable à mes yeux à tous les amoureux du genre.

Un livre très apprécié :D

Mots doux :

Ecrire un mot doux