14 nov. 2015

"L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea" de Romain Puértolas


Titre: L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea 
Auteur: Romain Puértolas
Editions: Le livre de Poche
Date de parution: 18/03/2015
Nombre de pages: 312


Quatrième de couverture.
Une aventure rocambolesque et hilarante aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye postkadhafiste. Une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, mais aussi le reflet d'une terrible réalité: le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle.


Mon avis.
Quel plaisir ce roman au titre impossible à retenir (du moins pour moi!!)


J'ai passé là un très bon moment de lecture, parfait pour la saison d'été (mais si septembre c'est l'été), frais et sans prise de tête, un livre où il n'y a pas besoin de réfléchir ou presque, et surtout un livre qui fait sourire assez souvent au fil des pages.


J'ai eu peut-être un peu de mal à rentrer dans le livre, les premiers chapitres ont été lus avec un sentiment proche de l'obligation: ma mère m'avait assuré que ce livre était top et je ne voulais pas passer à côté. J'ai bien fait de me forcer finalement et une fois sortie de son armoire IKEA, j'ai commencé à me prendre d'affection pour ce fakir complètement loufoque!!
Parce qu'il est complètement loufoque ou nous paraît complètement loufoque, à nous européens. Parce qu'il vient de l'Inde, un pays assez pauvre et que beaucoup de choses connues et normales chez nous, ne le sont pas chez lui. Parce qu'il a une façon de voir la vie tout à fait respectable et que sa transformation psychique est une bonne et belle chose. Ce fakir un peu fourbe dans son pays, au nom imprononçable (malgré les prononciations proposés! C'est d'ailleurs un des petits détails du livre qui m'a beaucoup fait rire!!).


Derrière ce voyage improbable, et parfois légèrement tiré par les cheveux (trop c'est trop des fois!), il y a tout de même des sujets très sérieux énoncés, voire dénoncés, notamment les immigrés et les voyages de la dernière chance vers l'Angleterre ou autres pays européens. Ce thème est justement plus que d'actualités en ce moment mais je l'ai trouvé bien traité, sans en faire trop, sans insister, gardant finalement la légèreté du reste du roman.

Je ne peux pas trop dévoiler les autres sujets traités, de peur de trop dévoiler l'intrigue, mais cet auteur a su faire comme il fallait à mes yeux pour mêler le sérieux, au plaisir de la lecture

Et puis il y a cette histoire d'amour, improbable (ça peut être l'adjectif qualifiant le roman en plus de loufoque), impensable et pourtant si réelle. Et puis il y a aussi la prise de conscience de notre fakir sur son métier, ce qu'il fait, ce qu'il a finalement envie de faire et sa transformation est un pur délice à lire. Et puis il y a les autres personnages, du chauffeur de taxi et sa famille (gitane, et justement, il y a quelques dénonciations aussi de la part de l'auteur sur ce sujet) à une star internationale qui se révèle charmante, je vous assure.
Bref, beaucoup de petits détails qui font tout!!

Je me répète mais un bon moment de lecture, que je ne peux que conseiller à ceux qui ont besoin de ce genre de livres.

Mots doux :

Ecrire un mot doux