28 oct. 2015

"Nymphéas Noirs" de Michel Bussi




Titre: Nymphéas Noirs
Auteur: Michel Bussi
Editions: Presses de la Cité
Edition lue: Pocket
Année de parution: 2010
Nombre de pages: 493
ISBN: 978-2-266-22237-2


Quatrième de couverture.
Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes... Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent: l'une, les yeux couleurs nymphéa, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au coeur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé...

Ce roman a reçu cinq prix littéraires en 2011.


Mon avis.

Voici le deuxième livre que je lis de Michel Bussi. J'avais adoré le premier "Un avion sans elle" et sans mettre de suspense (de toute façon, ça va se sentir à la première ligne!!), je peux vous dire que j'ai eu un coup de coeur pour "Nymphéas Noirs" :D

J'ai adoré tout.

C'est même compliqué pour moi de vous expliquer ce qui m'a tant plu, parce que tout m'a plu!! J'ai tout adoré, de l'écriture aux personnages, de l'intrigue à l'humour de la narratrice, du cadre de Giverny aux détails sur la peinture... (Je vous avais dit que ça allait se sentir :,7: ).
Je ne vous parle même pas de la fin que j'ai trouvé grandiose, spectaculaire, inattendue et juste parfaite!!!!

Reprenons un peu plus calmement (Oui parce que trop d'emballement là :P ).

J'ai été tout de suite plongée dans le roman par ce début que je trouve magistral et qui apporte tant de promesses qui n'ont pas été déçues!! La présentation de ces trois femmes, celles que nous suivons tout le long de l'intrigue est juste parfaite! Cela donne le ton du livre, sème déjà le trouble pour la lectrice que j'étais: "Mais la règle était cruelle, une seule d'entre elles pouvaient s'échapper. Les deux autres devaient mourir. C'était ainsi." (Mais woah!! Quelle entrée en matière!!! En plus, comme je savais que c'était la vieille qui survivait (logique c'est elle qui raconte :,7: ), j'étais déjà frustrée de voir Fanette mourir :no: )
Je dois avouer que c'est la première fois que je lis un livre auquel j'ai accroché comme cela avec les deux premières pages. Je voulais savoir la fin avant même de le lire (mais j'ai résisté à laisser traîner mon oeil :cheers: ).

Une intrigue très bien ficelée, des personnages très attachants j'ai trouvé, peut-être un peu caricaturaux pour certains (mais c'est pour donner au moins quelque chose de négatif: la perfection n'existe pas :P) mais cela ne m'a pas empêché de m'attacher à eux et de les apprécier. 
J'ai adoré Fannette, détesté Stéphanie Dupain et été très amusée par la vieille qui raconte et toutes ces petites touches d'humour (non mais c'est une championne, j'adore!!!). Ca donne beaucoup de légèreté au roman et puis ce n'est pas des touches d'humour pour faire genre mais au contraire, à chaque fois ça fait mouche, toujours bien trouvé!
L'inspecteur m'a aussi beaucoup amusé, Laurenç Sérénac, complètement fou!! Et j'ai beaucoup apprécié le duo qu'il formait avec Sylvio Bénavides, tout en contraste mais plutôt efficace.

Je ne parlerai pas plus de l'intrigue pour ne pas trop en dévoiler, je ne voudrais pas gâcher le plaisir des prochains lecteurs de cet ouvrage.


Pour résumer, un coup de coeur!! Pur, simple et véritable! Je relirai du Michel Bussi, cela est sûr :D

2 commentaires:

  1. Nous avons, sur ta dernière mise à jour, quelques livres en commun.
    J'ai pris plaisir à lire, ou à relire tes avis.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci joëlle de ton passage!!
      Bon week end à toi :-D

      Supprimer