28 oct. 2015

"Evolutis - Tome 1: De chair et de sang" de Christie Bronn


Titre: Evolutis - Livre 1: De chair et de sang
Auteur: Christie Bronn 
Editions: Editions de la Reine
Parution: 15 juin 2015
Format: Papier ou ebook

Lu pour ma part sous format ebook.

Quatrième de couverture.
2033, Ebola a ravagé notre monde. Les Evolutis protègent ce qui reste de l’humanité.
Traquée, Emma doit lutter pour sa survie et contre elle-même. Son sang est la clé.
Dans sa fuite solitaire, elle rencontre Ian qui lui fait entrevoir ce qui peut la sauver ou la détruire : l’espoir.
Ami ou ennemi ?
Tiraillée dans sa chair et son sang, elle devra choisir.

Christie change aujourd’hui de registre et signe son deuxième roman, une dystopie palpitante qui ne manquera pas de vous séduire.


Mon avis.

Je veux la suite!!!! Je pense que ça résume au mieux mon avis: je veux connaître la suite de cette histoire palpitante et passionnante.

Après un début un peu difficile, où j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, j'ai eu beaucoup de mal à poser le livre et l'ai dévoré presque d'une traite avec avidité.
Le début a été un peu compliqué de mon côté parce que je ne me souvenais plus de la quatrième de couverture et je me suis lancée dans le livre sans savoir vers où j'allais, et de ce fait, c'est toujours un peu difficile.

J'ai donc dévoré ce livre qui a su me passionner mais pas sans m'être énervée quelques fois contre l'auteur... Il y a dans ce livre, tous les éléments classiques des livres de ce genre et du coup, j'ai trouvé ça trop facile, voire trop redondant avec d'autres livres.
Nous retrouvons la jeune fille qui doit se débrouiller toute seule, sans famille, avec un sacré caractère et qui tombe bien évidemment sous le charme du premier garçon qui passe.
Ce garçon, mystérieux et difficile à cerner, il a tout ce qu'il faut pour que les filles tombent raides dingue de lui, la lectrice aussi (j'ai un faible pour ces jeunes hommes mystérieux!!)
Un futur apocalyptique où l'humanité est en danger et où des hommes puissants découvrent de nouveaux procédés pour sauver cette humanité en péril avec des contre-parties pas forcément intéressantes pour notre héroïne.

Bref, c'est le schéma classique des livres de ce genre et de ce fait, ça m'a un peu agacée... Je crois surtout que ce qui m'a agacée c'est que ça marche! J'adore ce style, j'adore tout simplement. Même si c'est toujours le même schéma, ça marche systématiquement avec moi et je deviens rapidement accro.
Je suis une adolescente au fond de moi et tous ces livres ne peuvent que me plaire.

A côté de ça, j'ai beaucoup aimé le fait que ce livre soit écrit à la première personne, permettant de suivre entièrement Emma, de se fondre dans ses pensées et d'apprendre à la connaître de bout en bout. J'avoue que j'aurais bien aimé aussi me glisser dans les pensées de Ian mais il ne faut pas être trop gourmande!!
Par contre, le problème de cette première personne c'est que par moment, il y a beaucoup de redites... Emma ressent la même chose par rapport à Ian pendant un long moment et du coup, j'ai eu envie de la claquer cette jeune fille pour qu'elle se ressaisisse. Cela se retrouve moins dans la deuxième partie du livre mais toute la première partie, cela a été un peu lourd finalement à la lecture.

Pour les personnages, comme souvent, l'héroïne m'a agacée; en plus nous sommes dans sa tête avec elle, donc autant dire que je n'ai pas été très tendre avec elle. Malgré tout, il est facile de s'attacher à elle, vu son passé, son présent et ce futur sombre qui s'annonce pour elle (non je ne dévoile rien du tout, c'est le style du livre qui veut ça Razz).
Que dire de Ian? Et bien comme je l'ai dit précédemment, j'aurais aimé être dans sa tête pour mieux le comprendre, mieux le cerner et être encore plus accro à lui.
Même les personnages secondaires sont intéressants vu par les yeux d'Emma et ne sont pas fades, bien au contraire.

L'écriture de l'auteur est simple (le style à la première personne qui veut ça) mais ultra efficace. Pas de fioritures inutiles qui alourdiraient le récit. La plume va à l'essentielle, fait passer merveilleusement bien les multiples sentiments de notre héroïne et c'est ce qui fait une grande partie de la réussite de ce livre.

L'histoire quant à elle est légèrement flippante. Je déteste tous ces livres qui parlent d'un futur angoissant: je suis une tapette et du coup cela me fait peur d'imaginer que cela pourrait être possible. Mais malgré ça, j'en lis beaucoup et j'adore très souvent; celui-là ne fait pas défaut.

Je crois que mon avis commence à être un peu trop long et que j'ai perdu les trois quarts des lecteurs d'avis: je vais m'arrêter là.

J'ai adoré tout simplement ce livre et me jetterait sur la suite dès qu'il sortira (j'espère dans pas trop longtemps affraid).
Je remercie les Editions de la Reine et le forum PartageLecture pour cette très belle découverte drunken



Mots doux :

Ecrire un mot doux